0

Le poireau, allié de votre santé

14 mars 2024

Le poireau, légume aux longues feuilles vertes et à la saveur délicate, occupe une place spéciale dans la cuisine et l’histoire culinaire. Cultivé depuis l’antiquité, ce cousin de l’oignon est apprécié pour sa polyvalence et sa contribution nutritionnelle.

Découvrez ensemble les manières de cuisiner le poireau, de ses origines ancestrales à sa présence bénéfique dans une variété de plats savoureux.

Le poireau, histoire d’une passion  

Un aliment prisé de tout temps

Le poireau est un légume ancien. Il serait originaire des bords de la Méditerannée, sûrement du Moyen-Orient. Dans l’Egypte ancienne, le poireau était déjà consommé et symbolisait la victoire (un peu comme les feuilles de laurier). En Europe, il est très apprécié par les romains, notamment par l’empereur romain Néron. Celui-ci pensait que le poireau lui permettait d’améliorer la clarté de sa voix. Par ailleurs, au Moyen-Age, on l’utilisait souvent pour la composition de soupes appelées «porées«, le terme de poireau venant du terme latin «porrum«. Aujourd’hui, le poireau est l’emblème national du Pays de Galles : selon la légende le poireau et ses couleurs aurait été historiquement utilisé par les soldats gallois, afin de se différencier des saxons.

Les bienfaits nutritifs du poireau 

Le poireau bouilli entraîne de nombreux apports nutritionnels pour nos corps. Il dispose d’une faible quantité de sucre mais est une très bonne source de fibres, vitamines et d’oligoéléments. Il permet également de bénéficier de capacités antioxydantes et anti-inflammatoires.

Apport nutritionnel du poireau cuit (bouilli)

Le poireau dans votre maison

Comment planter le poireau ? 

  • Le poireau est très rustique. Il est capable de résister à des températures jusqu’à -20°C. Le poireau «normal» nécessitant suffisamment d’ensoleillement, vous pouvez privilégier les cultivars « Alaska », « Below Zero » ou « Northern Lights », pour résister à l’hiver et une consommation directe.
  • Pour les cultivars ci-dessus, le semis peut se faire dès août-début septembre. Son arrosage doit être fréquent tout du long. La récolte peut se faire durant l’automne ou jusqu’à début janvier.
  • Petite astuce : vous pouvez obtenir des poireaux à la maison sans jardin. C’est en plus très simple et nécessite seulement un bocal. Faites tremper la base de votre poireau dans de l’eau en gardant les racines vers le bas (changer l’eau tous les jours ou les deux jours). Veillez à ce que le poireau reçoive suffisamment de lumières. Les feuilles vertes pousseront à partir de la base et un nouveau poireau commencera à voir le jour. Après 5 à 7 jours, transposez-le ensuite dans un pot avec de la terre et vous aurez votre poireau de votre cuisine.

Comment utiliser le poireau pour votre cuisine : 

Le poireau est l’un des légumes les plus appréciés l’hiver. Il peut se compléter très bien bien avec un brocoli, une carotte, un oignon ou un navet. D’ailleurs, son goût délicat, subtil et fondant s’apparente à celui de l’oignon et de l’asperge.

Pour profiter de tous les bons aspects du poireau, il convient de couper le poireau efficacement. C’est tout simple :

  • Enlevez d’abord la partie verte foncée avec un couteau puis coupez les racines.
  • Entaillez la tête du poireau en 4.
  • Ensuite, nettoyez à l’eau le poireau et retirez le vert restant.

Vous pourrez enfin trancher le blanc du poireau de la façon souhaitée (en rondelles, julienne ou tronçons).

Concernant sa cuisson, vous pouvez opter pour plusieurs choix en tant qu’accompagnement de vos soupes, potages, vinaigrettes, tartes, gratinés, … :

  • Cuit à l’eau : 10 minutes.
  • Cuit à la vapeur : 10 minutes.
  • A la poêle : 10 à 15 minutes.
  • A la casserole : 15 minutes.
  • Cru : le poireau peut se consommer crû quand il est jeune et très tendre, délicatement coupé pour vos salades.

Comment conserver le poireau ?

Lorsque le poireau a été récolté, il ne se conserve que quelques jours à l’air libre. Cependant, le poireau cru peut se conserver de différentes façons : 

  • Au réfrigérateur : il peut se conserver entier au maximum deux semaines dans le bac à légumes. Laver puis couper en rondelle, il peut être gardé jusqu’à une semaine dans un récipient hermétique.
  • Au congélateur : il est conseillé de le trancher en rondelle ou en morceau avant. Il peut ensuite être conservé durant 5 mois.
  • Dans un coin de votre chez vous : le poireau sorti de terre et non lavé peut se conserver entre un et deux mois dans un endroit frais et humide.

Il est aussi possible de garder plus longtemps le poireau cuit dans une boîte fermée au réfrigérateur, mais pendant quelques jours seulement.

Astuce anti-gaspillage

Semblant peu appétissants, les feuilles vertes du poireau sont pourtant comestibles et pleines de nutriments. Tout comme les radicelles qui s’avèrent délicieuses quand elles sont cuisinés !

  • Lorsque vous préparez votre poireau, retirer les parties abîmées, desséchées ou jaunes. Il faudra également les rincer abondamment pour enlever la terre. Ensuite, émincez le vert pour le préparer à être cuisiné. Ceux-ci seront très bien valorisés par exemple au sein de vos omelettes, tartes ou soupes.
  • Pour les radicelles, c’est-à-dire les petites racines semblables à des cheveux à l’extrémité du poireau, coupez les en gardant environ 1cm du blanc du poireau. Faites les d’abord tremper dans de l’eau vinaigrée durant une dizaine de minutes pour bien enlever la terre. Vous pouvez ensuite les frires. Pour cela c’est simple : trempez les dans de la farine puis mettez-les à frire dans une poêle par exemple. Pour savoir quand c’est prêt, il suffit seulement de planter un couteau dans le blanc frit : si cela rentre facilement c’est que c’est bon. Vous pouvez enfin profiter de son croustillant.
  • Gardez les dans votre boite à bouillon au congélateur.

Idées de recettes avec le poireau

  • Crème de brocoli et poireaux.
  • Fondue de poireau au fromage.

Profitez de l’ensemble des saveurs et bienfaits du poireau sans tarder !